5 Opportunités et 5 dangers pour le commerce de détail

de | 6 septembre 2012
5 dangers 1. la croissance en berne L’INSEE s’attend à une croissance très molle du PIB pour 2012 avec une progression qui oscille entre 0 et 0,5% pour l’année. 2. Le changement de comportement du consommateur Avec une baisse prévisible du pouvoir d’achat en 2012, les changements de comportement du consommateur s’accélèrent avec moins d’achat d’impulsion et des arbitrages de plus en plus féroces. 3. Les évolutions législatives et réglementaires Les réformes fiscales incessantes, les changements de réglementations environnementales, remettent en cause les modèles économiques des entreprises. 4. L’image prix L’image prix est souvent plus importante que le prix lui-même. Changer une mauvaise image prix demande de travailler sur le prix et aussi sur la stratégie de marque de l’entreprise pour convaincre les consommateurs. 5. Le sourcing Dans un contexte de volatilité des prix des matières premières, de différenciation de l’offre et des attentes des consommateurs pour des produits plus respectueux de l’environnement, il est de plus en plus difficile aux entreprises de trouver des nouveaux produits sans impacter les coûts de revient. 5 opportunités 1. Le consommateur a besoin de se réaliser dans son acte de consommation Dans un contexte d’arbitrage de dépenses forcé, le consommateur va rechercher un maximum de satisfaction à travers une expérience forte et en exprimant davantage sa personnalité à travers sa consommation, comme le souligne le CREDOC (cahier de la consommation). Donner plus de sens à sa consommation, pourra se traduire par l’achat de produits locaux, écologiques, et par le développement de nouveaux modes de consommation comme l’achat et la revente, la location au détriment de la possession. 2. Les changements démographiques L’augmentation du nombre de séniors, la croissance des familles avec de jeunes enfants et le courant d’immigration favorisent l’émergence de nouveaux marchés à investir. 3. L’approche multi canal Le développement du e-Commerce et du m-mobile suivi par les changements de comportements des consommateurs constitue un relai de croissance pour les entreprises qui s’y intéressent. D’après l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie, au 1er trimestre 2012, 31 millions d’internautes ont acheté en ligne. Cela correspond à une progression de 11% sur un an, soit 3 millions de nouveaux cyberacheteurs. 4. Les innovations Les consommateurs changent et sont toujours en attente de VRAIES innovations. C’est aux entreprises de s’organiser au mieux pour développer les nouveaux produits et services qui feront leur succès de demain. 5. L’utilisation des média-sociaux En France, de plus en plus de personnes utilisent les média sociaux. 24,5 Millions de personnes sont inscrites sur Facebook  dont 900.000 nouveaux inscrits sur le premier semestre 2012. Si les entreprises commencent à s’engager sur les média sociaux, il leur reste à inscrire vraiment cette démarche dans leur stratégie marketing et communication.