My Little Paris : histoire d’une incroyable réussite

de | 2 avril 2014

La success story My Little Paris, c’est un concept de newsletter pour des bons plans parisiens créé par 4 copines en 2008. Cette start-up a connu un développement rapide depuis sa création et a su se diversifier pour devenir l’un des plus grands succès du web français des dernières années.

logo-mlp

Nous avons eu la chance de participer le lundi 1er avril à un petit déjeuner conférence dans les bureaux de My Little Paris avec Céline et Bruno deux des pionniers de la start-up parisienne à succès.

My Little Paris c’est tout d’abord l’aventure de 2 sœurs très vite rejointes par 2 autres copines en 2008. Ces 4 provinciales, toutes amoureuses de Paris, imaginent un concept simple, une newsletter de bons plans pour des sorties à Paris basée sur leurs coups de cœur et écrite sur le ton de la conversation « entre copines ». Envoyé tout d’abord à 50 personnes par e-mail leur newsletter de bons plans touche 10 000 personnes en 6 mois seulement grâce au bouche-à-oreille et continue d’attirer des milliers de lectrices chaque semaine.

L’idée, comme nous l’a dit Céline, était de surprendre, d’être là où l’on n’attendait pas avec cette newsletter originale écrite sur un ton à la fois proche du lecteur mais aussi avec élégance. Pour elle une des forces du succès de My Little Paris à ses débuts était son contenu « just in time » c’est-à-dire un contenu de qualité au bon moment et non pas « just in case », à savoir, abreuvant le lecteur d’une grande quantité de contenu en espérant qu’il s’intéressera à certains éléments.

Grâce à ce succès My Little Paris a pu se décliner à Lyon et Marseille en My Little Lyon et My Little Marseille mais aussi en développant de nouvelles thématiques autour du mariage ou des enfants, My Little Wedding et My Little Kids. La start-up a même créé un contenu destiné aux hommes, Merci Alfred, le pendant masculin de My Little Paris.

Une des forces de My Little Paris est également la façon dont la start-up est parvenue à intégrer les annonceurs à ses newsletters. Elle a réussi à monétiser son audience tout en respectant ses abonnées. Toutes les semaines, les abonnées reçoivent 3 newsletters, 2 newsletters classiques et 1 e-mail partenaire clairement annoncé où la marque (si elle s’intègre à l’univers et la ligne éditoriale) est intégrée à la newsletter d’une manière choisie et retravaillée par My Little Paris, en conservant le ton et le style caractéristique de la start-up.

En 2011, elle accélère son développement grâce à My Little Box, colis surprise contenant des produits de beauté de marque, des accessoires lifestyle, des goodies, livré tous les mois aux abonnées My Little Box pour 16,90€. La petite boîte permet à My Little Paris d’accélérer de façon considérable son développement notamment en termes de chiffre d’affaires. Elle double chaque année son chiffre d’affaire depuis son lancement pour un résultat de 15 millions d’euros en 2013 et a toujours été rentable.

Ce développement incroyable a été réalisé sans aucune levée de fond (fait très rare pour une start-up), seul un capital de départ de 5000€ a été réuni par les fondatrices en 2008. Comme le dit Céline, le succès de My Little Paris est basé en partie sur le « power of zero », le fait de ne pas lever de fonds a obligé les fondatrices à se débrouiller et à s’entourer des bonnes personnes avec les bonnes compétences pour réussir cette success story.

My Little Paris aujourd’hui, ce sont 70 personnes qui travaillent pour 1 200 000 personnes abonnées à la newsletter et 80 000 personnes abonnées à My Little Box. Le développement international est en marche avec My Little Box qui est commercialisé au Japon depuis plus de 6 mois.

La créativité, la qualité, la surprise, l’exigence, l’esprit familial, l’intuition sont autant d’ingrédients qui participent à la recette du succès de My Little Paris, un exemple inspirant de réussite française prêt à conquérir le reste du monde.

Simon Gergaud, avec Isabelle Guimard