Bilan année 2016 des Alertes Promo

de | 19 février 2017

1332 opérations ont été relevées en 2016 sur le panel constitué de 46 enseignes visitées 2 fois par mois par le cabinet conseil LABOR ACTION. Ce qui représente une moyenne mensuelle de 111 opérations en 2016 soit une baisse 12,6% vs 2015. L’activité du 1er semestre a été plus intense avec notamment l’Euro de Football. Le taux de renouvellement mensuel des opérations est de 56% en 2016 soit +4 pts vs 2015 et +8 points vs 2014, traduisant  le volontarisme des chaînes pour booster leur fréquentation. La répartition entre les opérations prix, produit, enfant, corporate et jeu-concours reste sur le même équilibre qu’en 2015. 76,5% des actions auront porté sur le produit ou le prix en 2016. Les opérations de co branding participent aux tendances de fond notamment avec les marques de boissons sans alcool et de confiserie. Les enseignes auront aussi exploiter les grandes sorties de films comme La reine des neiges, Vaiana de Disney, Brice 3 ou les Visiteurs…

Concernant l’activité digitale, l’augmentation est spectaculaire, le nombre d’enseignes qui détiennent une application ou un site responsive progresse de 17 points pour atteindre 89%. Les enseignes privilégient le développement de sites responsives aux applications. Les nouveaux services qui viennent enrichir l’offre existante ou qui se sont étendus auprès des enseignes concernent: – La fidélité – L’accès aux promotions et bons de réduction – La commande sur mobile pour se faire livrer – Le partage et suivi sur les réseaux sociaux – Le Paiement sur apple pay

En 2016, 89% des enseignes suivies ont une page Facebook, un nombre stable vs 2015. Courant 2016, Facebook a changé ses règles pour valoriser les« abonnés » comme « fans » qui sont actifs et partagent les publications. La Pataterie, Picard, Flunch, Burger King et McDonald’s sont les 5 enseignes qui ont acquis le plus de nouveaux fans. Quick, Domino’s et La Mie Caline sont les 3 enseignes les plus en recul. En 2016, les enseignes auront investi sur leurs fondamentaux avec notamment des  opérations produits et prix plus percutantes et plus fréquentes.